Poudre de Chimère

01 décembre 2016

Ouverture de mon shop Etsy

Cela fait très longtemps que je n'ai pas alimenté ce blog.

 

Pour être honnête j'avais rallenti mes activités de customisation et fermer mes commissions.

 

Puis comme les passions durent toujours, je ne pouvais pas arrêter définitivement.

Sous l'impulsion de ma fille, j'ai ressorti mes Monster High et je me suis remise au repaint et aux joies du reroot.

Je pense que je suis accro à la customisation de ces poupées qui offrent tellement de possibilités !

 

J'ai été prolifique et du coup j'ai ouvert mon shop ETSY (clic sur le lien pour visiter ma boutique)

 

Je vais quand-même essayer de refaire revivre ce blog ;)

 

 

 

 

Posté par sayyadina à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 décembre 2013

Commission Make up BJD

 ♥ Commission Make Up BJD ♥ 

 

BL010134 copy copy

 

Contact : sayyadina42@gmail.com

 

 

 FERME POUR LE MOMENT 

 

 

/i\ je n'accepte pas de maquiller des poupées provenant de recast /i\


Tarif unique : 45€ hors frais de port

Toutes les tailles sont acceptées. Je prends uniquement les BJD.

Options :
Manucure basique à 5 euros.
Démake-up à 3 euros
Pose des cils à 2 euros (cils à fournir).

Mes tarifs sont susceptibles d’évoluer selon ma progression.

 

♥ Ce que je ne fais pas ♥ 

 

- pas de tatouage ou modification du moule
- Copie d'un make up d'une autre doll ou make up dans le style d’une autre personne qui fait des commissions.
- Du très gore ou inesthétique à mes yeux
- une simulation via photoshop du make up (je ne sais pas faire)
- Pas de pullip ou de MH ou autres poupées en vinyle ou plastique.

 

♥ Comment ça se passe ♥

 

Envoyez moi un mail avec le nom du modèle que vous voulez maquiller et toutes les indications nécessaires (style de make up, gamme de couleur et quel type de personnage il va être, la couleur de la wig et des yeux si vous les connaissez) bref tous les éléments qui pourront m’aider à ressentir au mieux le personnage que vous avez en tête.
Vous pouvez m’envoyer des photos de make up qui vous plaisent, de type de make up que vous aimeriez mais cela sera seulement indicatif pour moi et non une base pour réaliser le make up.
Je n’ai pas de questionnaire type, je préfère discuter longuement avec vous pour bien comprendre votre demande.
Je me réserve le droit de refuser de réaliser des make up si je ne me sens pas inspiré par le modèle de la poupée ou par le choix du make up ou si ce que vous me demandez est trop éloigné de ce que je sais faire ou correspond au style d’un autre makeupeur.
Je prends beaucoup de plaisir à réaliser des make up, je ne souhaite pas me forcer à faire quelque chose qui ne me plairait pas.

Prenez soin de bien emballer votre tête, j’utiliserais le même carton et les mêmes éléments de protection pour le retour.

Une fois que j’ai commencé le travail je ferais des photos du make up en cours si vous le souhaitez à mi étape pour validation avant de MSCiser.


♥ Délais ♥ 

 

Le plus rapidement possible mais je maquille essentiellement le WE donc compter 1 mois environ après réception de la tête. Ce délais peut être augmenté si vous me confiez plusieurs têtes.

 


♥ Matériel utilisé ♥ 

 

- MSC flat et Tamiya TS-80
- Pastels Rembrandt
- Crayons aquarelle
- Aquarelle et encres aquarellables
- poudres irisées
- paillettes
- Vernis à eau pour acrylique
- pas d’acrylique (je ne maitrise pas cette peinture)

 

♥ Règlements acceptés♥ 

 

- chèque (à envoyer en même temps que votre colis), il ne sera encaissé que lorsque je vous renverrais le colis.
- Paypal (frais Paypal à rajouter)


♥ Frais de port ♥ 

(ces tarifs ne sont plus à jour) 

Jusqu'à 500 grammes
5,70 € (colissimo simple)
8,20 € (colissimo R1 assuré pour 50€)
9,10 € (colissimo R2 assuré pour 200€)

de 501 gr à 1000 gr
7,10 € (colissimo simple)
9,60 € (colissimo R1 assuré pour 50€)
10,50 € (colissimo R2 assuré pour 200€)

 

♥ Quelques exemples de make up ♥ 

 

 

Projet2

Projet3

Projet1

 

Posté par sayyadina à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 décembre 2012

Autopsie d'une passion (1)

Tout commença par une faute d'orthographe qui m'amena lors d'une googlisation sur un site de Pullip.
Quel était l'objet de ma recherche initiale je m'en souviens plus mais je me rappelle très bien ma réaction que je vous livre à l'état de brute que j'étais sur le moment :
"Mais c'est quoi ce bordel, il s'écrit comment ce putain de mot de merde et c'est quoi ce connard d'ordinateur qui rame et ne veut pas revenir en arrière".
"Mais c'est quoi ça? C'est des poupées?!"
Un rictus de dégoût s'inscrivit sur mes lèvres, collant parfaitement tel un rouge à lèvres de mauvaise qualité avec la salve d'insultes proférée juste avant.
"Mouais c'est mignon mais j'aime pas les poupées."

Il est temps de faire un premier arrêt sur image. Je n'aime pas les poupées est une affirmation fausse, je les ai aimées dans ma plus tendre enfance, j'ai de très bon souvenirs de décapitation de Barbie et d'apprentissage en coiffure punk qui me fit comprendre très tôt que je ne pourrais jamais devenir bourreau ou coiffeuse, métiers fort honorables et au demeurant très proches quand je repense que quelques années plus tard j'eus une forte envie de décapiter le coiffeur qui, au lieu de réaliser une mini vague à la Olivia Newton Jones, me fit ressembler à un mouton crépu. Faute de ne pouvoir me permettre de mener à bien mes noirs desseins je me décapitai la chevelure pour une coupe militaire, 3 millimètres restant de ma pauvre longue chevelure cramée par la permanente.

Curieuse de nature et ayant probablement du temps à perdre ce jour là, je passais plusieurs minutes à chercher des infos sur ces poupées moches à grosse tête. J'y revins quelques jours plus tard autant intriguée par cet univers que je découvrais que par l'intérêt que provoquaient ces poupées sur moi, sentiment qui m'échappait totalement.
Je dus admettre qu'elles me plaisaient bien et surtout qu'autour de ces objets je pouvais redécouvrir d'autres centres d'intérêt oubliés.
Je me suis inscrite sur les forums de dolleuses et je commandais ma première poupée à l'étonnement de mon entourage !

Et voilà que l'on peut maintenant entrer véritablement dans la psychologie de bazar.
Étant une jeune femme d'une quarantaine d'années désirant un enfant, venant de vivre une fausse couche après des années d'essais et sans grand espoir de retomber enceinte, j'étais prédisposée aux réactions de complaisance.
"Elle comble son manque d'enfant par une poupée", "elle devrait en parler, il faut faire attention qu'elle ne sombre pas dans la dépression, c'est une passade ça va se tasser" etc...

Il est tellement plus facile de tirer des conclusions hâtives plutôt que d'interroger la principale intéressée sur ses motivations !

Motivation pourtant bien affirmée. Au delà de la joliesse de l'objet, ce qui me fit basculer dans ce hobby est la redécouverte de deux autres passions.
La customisation en premier. Pouvoir tout changer, trouver des yeux, des perruques, construire un personnage et surtout changer le make up, me permit de renouer avec une activité que j'avais délaissée depuis des années, celle de la peinture sur figurine de jeux de plateau. J'avais toujours désiré reprendre cette activité mais le souvenir du vol de ma collection et de sa revente en magasin m'avait quelque part dégoûtée de ce milieu.
Ensuite la photographie, qui m'a toujours attirée sans que je trouve un grand intérêt à photographier des paysages, des humains ou des natures mortes. Alors de temps en temps j'y revenais, j'arrêtais, je tentais à nouveau avec une insatisfaction au goût amer. Ce fut le déclic quand je commençai à m'amuser à imaginer des mises en scènes, des ambiances et à découvrir les logiciels de retouches photo qui permettent autant de masquer les imperfections de la débutante que je suis toujours que de s'amuser pendant des heures à tester de nouvelles couleurs, ambiances et brush en tout genre.
Enfin une passion qui ne me lasserait pas dans le temps et dont je ne pourrais pas en faire le tour très vite tant les possibilités sont infinies.

Évidemment la naissance de ma fille il y a deux ans n'a pas mis un frein à cette passion mais a fait taire à tout jamais (du moins je l’espère) ceux qui pensaient que mes motivations étaient en réalités des troubles psychologiques.

Posté par sayyadina à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 octobre 2012

Comment le recast tue le travail des artistes

J’avais pensé à écrire un premier billet pour expliquer le comment du pourquoi j’en suis venue à collectionner des poupées et faire fit de tous les présupposés autour de la notion « poupée=enfance=désir d’enfants ou adulescence=problèmes psychologique » et tenter de faire comprendre que je vois ce hobby comme un support à la créativité, que ce soit par la customisation (je fais des make up de poupées) ou pour la photo ou encore couture pour d’autres (sachant à peine coudre un bouton je ne m’inclus pas dans cette catégorie).

Bref, finalement j’écrirais peut-être une autre fois sur ce sujet là car il me semble plus important aujourd’hui de vous parler d’autre chose : le recast des BJD.

 

Le recast c'est quoi?


C'est prendre une poupée existante, la remouler pour en faire des tirages qui seront revendus moins cher que l'original.

 

Le recast c'est illégal !

 

Régulièrement des affaires éclatent autour du recast des poupées et notamment des BJD (ball jointed dolls, ou poupées à joints sphériques), il n’y a rien de nouveau, la contrefaçon de produits venant d’Asie est monnaie courante dans des tas de domaines (cosmétique, vêtement, électroniques etc...).

 

C’est illégal et je ne vous ferais pas un cours de droit mais sachez que fabriquer un recast ou posséder un recast est un délit punissable par la loi. Le plus simple étant d'afficher la loi.

 Loi 2007-1544 du 29 octobre 2007 relative aux contrefaçons.

"Sanctions encourues pour la revente d'articles contrefaits:

- une peine allant jusqu'à 3 ans de prison, et jusqu'à 300 0000€ d'amende

Sanctions encourues en cas de détention d'articles contrefaits (défini par la loi comme du recel):

- la confiscation et la destruction des marchandises de fraude.

- une amende comprise entre une et trois fois la valeur du bien non contrefait."

 

Aujourd’hui il est facile sur Internet de dénicher des informations sur des activités illégales et d’acheter des recast de BJD. Si Internet est encore un espace de liberté, ce qui est une bonne chose pour la diversité artistique, le revers de cette absence de cadrage est de trouver facilement des sites, des forums, des pages facebook et autres qui proposent à la vente des articles illégaux.

 

Le recast ne se cache plus, il se sociabilise. Des sites s’annonce « recast friendly » et vous explique en quoi le recast est une super chose et que ceux qui sont contre ne sont que des élitistes pleins aux as.

Évidement ces sites ne vous informeront jamais sur l’illégalité de cette pratique et sur le fait qu’en devenant acheteur d’un recast vous devenez coupable de recel.

 

Pourquoi en parler aujourd’hui ?

 

Parce qu’en lisant ce matin le statut d’une artiste de BJD sur facebook dont un de ces modèles risque d’être contrefait et qui donnait le lien d’une discussion facebook où une jeune femme annonçait fièrement qu’elle allait envoyer cette poupée d’artiste pour être recastée et que ses amies se réjouissaient et essayaient de savoir comment en obtenir une, j’ai pris conscience qu’il y a vraiment une tendance à dédramatiser le recast qui est en train de gagner la communauté dolleuse.

 

J’ai donc fait quelques recherches matinales et je suis tombée, en quelques minutes de recherche,  sur plusieurs pages facebook de recasteurs, un groupe facebook sur le recast, des liens flickr publicisant le recast, des forums, des sites internet de recasteurs et de collectionneurs la plupart de ces pages ou sites ne sont même pas privés.

(je ne donne pas de lien pour ne pas faire de publicité pour ces sites).

 

Au-delà de l’illégalité :

 

Dans mes rapides recherches je suis tombée sur une page expliquant pourquoi le recast c’est bien.

Après un grand moment de tristesse mêlée à l’hilarité que peut provoquer la lecture d’un tas de stupidité, quelques éléments afin de démonter les arguments des «amis des recast » comme ils se définissent qui j’espère pourront être lus par ceux qui pourraient se laisser convaincre par le fait qu’acheter un recast ce n’est pas si grave !

Si ma maigre contribution pour lutter contre le recast est d’éclairer les potentiels acheteurs, allons-y gaiement !

 

« Tout n’est que copie de tout donc personne ne vole personne. »

Cela revient donc à dire que la contrefaçon étant généralisée, elle deviendrait légale ou en tout cas moins délictueuses.

L’argument de si Paul le fait, Pierre peut aussi le faire est un argument de malfrats dont le seul objectif est de s’auto-persuader que ce que l’on fait n’est pas grave. Si moralement cela fait du bien de se dire qu’on n’est pas si mauvais parce qu’on est nombreux à l’être, cela ne change rien à l’affaire. Acheter un article contrefait reste illégal quelque soit le nombre d’articles contrefaits.

 

« Acheter un recast ne vole pas le créateur car celui-ci est déjà rémunéré pour la création de son modèle ».

Faut prendre conscience que les compagnies qui proposent des poupées ne sont pas des sociétés multimilliardaires mais de petites entreprises qui peuvent couler très vite si les ventes de leurs modèles s’écroulent.

Évidemment si la compagnie fait faillite, le sculpteur n’aura plus de travail.

Sans parler des artistes qui montent eux-mêmes leur compagnie pour proposer leurs modèles et qui du coup ne sont rémunérés que par leurs ventes.

 

« Je ne vole pas la compagnie car je n’aurais pas acheté l’article à ce prix là, d’ailleurs exposé mon modèle contrefait participe à la publicité du modèle d’origine »

Il y a à l’origine du recast une personne (ou un groupe de personne) qui  gagne de l’argent qui aurait pu potentiellement revenir à la compagnie volée. C’est un argument très hypocrite de laisser penser qu’on ne fait aucun mal à la compagnie, on sait tous que quand on veut vraiment un modèle et qu’on n’a pas les moyens de l’acheter immédiatement on va économiser pour se le payer plus tard.

L’Art n’est pas un consommable à vitesse TGV. Cela prend du temps, entre le coup de cœur (le vrai pas celui de il me faut ce modèle car c’est le modèle à la mode), réunir l’argent, payer l’article et attendre des mois sa fabrication. C’est frustrant mais dites vous que vous n’achetez pas un article de consommation classique mais une œuvre produite sur demande et réalisée par des artistes et artisans. Si vous souhaitez du rapide choisissez de collectionner des poupées produites en grande quantité, il y en a de très belles, pas chères en supermarché.

 

« Acheter des produits chers aux compagnies est élitiste»

L’Art a un prix, tout le monde ne peut pas se le permettre c’est un fait.

Oui les BJD c’est cher, parce que payer des sculpteurs, des mouleurs, des fondeurs, du matériel tout cela a un prix.

Il n’y a rien d’élitiste à vouloir rémunérer des artistes, c’est du respect tout simplement.

Du respect pour leur travail. Tous les collectionneurs ne sont pas riches, la plupart économisent longtemps avant de se payer un modèle et n’ont pas l’impression de faire partie d’une élite pouvant se permettre d’acheter à tout va.

 

Acheter de la contrefaçon pour moi revient à cracher au visage de l’artiste, à nier son art.

 

Pire, à le mettre en danger, à mettre en danger son travail, sa vie, sa famille. Il y a des humains qui créent et qui en vivent difficilement et cela ne serait pas si grave que ça de vouloir à tout prix (et si possible a prix minime) le produit de leur création sans leur en verser un centime directement ?

 

Et ils disent après ça aimer leur œuvre ?

Nenni ils aiment juste le fait de posséder, d’étaler sans respect pour ceux qui ont donné beaucoup d’eux pour créer.

 

Mes propos peuvent paraitre dur, mais qu’on se le dise, je n’ai que du mépris pour les « amis du recast » et autres collectionneurs de contrefaçon.

Le même mépris qu’ils ont pour les artistes et qu’ils affichent fièrement dans leur sites et groupes publics ou privés...avec des arguments visant à se dédouaner de ce qu’ils sont : des malfaiteurs.

 

 

Posté par sayyadina à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,